Doula, un métier qui gagne à être connu

Doula, un métier qui gagne à être connu

LES DOULAS

On en entend de plus en plus parler… Mais… c'est quoi en vrai, une doula ?

Le mot doula vient du grec ancien et signifie « servante ». Dans l'Antiquité, elle était la domestique qui s'occupait des tâches dans la maison et des soins divers à sa « maîtresse ». Aussi, c'est elle qui se tenait près de la mère pendant la grossesse et pendant l'accouchement.

Le mot “doula” apparaît dans le dictionnaire Hachette en 2011 : nf Femme qui accompagne une femme enceinte pendant sa grossesse et après son accouchement.

Aujourd'hui, dans le monde, la doula est une personne ressource pour le couple ou la mère célibataire.

Dans de nombreux pays, la femme est soutenue par d'autres femmes assurant une fonction non médicale.

En France (comme en Suisse, en Allemagne, en Angleterre, etc.), c'est la doula qui propose un accompagnement global dans la continuité d'un suivi médical.

Elle ne pratique pas la médecine.

Elle apporte soutien émotionnel, écoute, disponibilité en offrant un accompagnement moral et pratique, à la femme mais aussi au couple.

Elle n'a pas vocation de se substituer à la sage-femme ou au gynécologue : pas d'ordonnance, pas d’auscultation, pas de spéculum !

Une femme enceinte et sa doula

Mais pourquoi aurais-je besoin d'une doula ? Il y a déjà les rendez-vous gynéco, sage-femme, anesthésiste, prises de sang, échos,… je sature déjà !

Oui, la vie d'une femme pendant sa grossesse est très suivie, ritualisée… HALTE ! Une doula pourrait vous permettre de prendre une pause. Une pause pour Vous. Pour votre conjoint. Pour parler de VOS soucis. De VOS angoisses. De VOS attentes. Et là, VOUS avez le pouvoir. VOUS parlez de ce qui VOUS turlupine, de ce dont VOUS ressentez le besoin.

Parce que pendant une grossesse, la vie continue et est en plus chamboulée de toutes parts… Parce qu'on peut être confrontés à des événements plus ou moins douloureux et ressentir tout un tas d'émotions. Parce que les professionnels de santé n'ont pas toujours de temps à accorder à tous ces « petits » maux. Faire une pause dans l'intimité de son domicile peut être salvateur.

Une bulle de confiance et de douceur

Et oui, c'est à votre domicile, un endroit dans lequel vous vous sentez bien, qu'elle vous retrouvera. C'est elle qui se déplace, donc pas de bus à prendre, ou de voiture. Zen ! Calme. Une vraie pause.

Elle vous y écoutera, vous, et/ou votre conjoint, pour vous permettre d'avancer, ensemble, autour de cet événement exceptionnel. Elle vous permettra aussi d'échanger en couple sur le sujet en étant accompagnés, guidés. Elle renforce vos liens et permet à chacun d'oser parler de ses propres craintes et volontés, sans jugement. Elle crée un espace de confiance autour de votre parentalité naissante.

Vous, la femme timide / peu confiante, elle peut vous permettre de mieux vous écouter, comprendre et mûrir vos choix pour VOTRE accouchement et VOTRE enfant à naître. Elle peut vous permettre de mieux les formuler, les assumer et les faire respecter.

Vous, la femme forte, qui sait ce qu'elle veut, qui ne montre jamais la moindre faiblesse… une grossesse peut être horriblement déstabilisante… et une doula peut aussi vous permettre de passer ce cap en toute sérénité… et vous aider à accepter de ne plus rien pouvoir contrôler !

Une doula c'est souvent une femme qui est passée par la grossesse, ses maux, ses joies, ses difficultés et ses petits bonheurs. Elle a fait des erreurs, s'est documentée, beaucoup, a appris, a testé et approuvé (ou pas !). Elle s'est formée (et continue encore et encore !) et a beaucoup lu. Elle continue de se renseigner sur le sujet via lectures ou séminaires, échange avec ses collègues et grandit encore et encore pour vous apporter le meilleur.

La doula a aussi des outils pour soulager la femme en travail (mais pas de baguette magique qui ferait disparaître instantanément la douleur… Je suis désolée de vous décevoir… :-/ Mais, par contre, elle peut vous apprendre pourquoi la douleur est là et vous apprendre à l'apprivoiser !). Elle peut connaître certains types de massages, de positions, de techniques de respiration ou points de pression pour vous soulager (et c'est déjà un super avantage !!!). Elle saura vous conseiller des lectures clées si vous en exprimez le besoin, et saura vous faire part de ses retours vis-à-vis du « matériel bébé » nécessaire…

Souvent la doula saura aussi vous renseigner sur le portage, l'allaitement, les massages de bébé ou un combiné de tout cela ! La femme enceinte et la jeune maman et son bébé n'ont presque plus de secret pour elle (toujours non médicalement parlant !).

Tout plein d'outils, qui seront propres à chaque doula. C'est leur malle aux trésors !

Quand intervient-elle ?

La doula peut vous être utile pendant toute la période périnatale. Vous pouvez faire appel à elle dès le désir d'enfant et continuer à la voir après la naissance : à ce moment-là elle pourra vous aider à parler de votre accouchement, de votre ressenti, de vos émotions pendant et après cet événement, ou bien vous aider avec l'aîné, aussi, ou pour les courses ou le ménage. Tout cela est à voir avec la personne que vous choisirez pour vous accompagner dans cette tranche de vie si particulière.

Une maman tient son nouveau-né

Le suivi émotionnel, le partage d'infos, les astuces, et tout… ok ! Mais pour l'accouchement ?

Et voilà.. il fallait y venir. La doula, en théorie, peut être là pour l'accouchement. Et il a été prouvé que cela apportait bons nombres d'avantages (nous les verrons plus loin). Mais à l'heure actuelle, en France, elle n'aura pas sa place attitrée à vos côtés à l'accouchement. Cela dépendra de l'équipe médicale du jour. Leur maternité, leur décision.

Mais ça coûte cher, une doula…

Une doula, ça coûte de l'argent. Oui, effectivement. Cette femme, qui va vous accompagner dans cette belle aventure, donnera de son temps, de son énergie, et mettra ses connaissances à votre service. Tout travail mérite salaire !

Comme dit plus haut, la doula n'a pas fait d'études médicales : la sécurité sociale ne la rembourse donc. Elle propose un service d'aide à la personne, et à ce titre, pourra être payée en Chèque Emploi Service (CESU).

Un accompagnement par une doula, cela peut être un superbe cadeau à se faire offrir ! Un cadeau qui vous permettra de mieux vivre ce moment charnière qu'est une grossesse, et d'appréhender le futur avec sérénité et optimisme :)

Parlons chiffres : il est souvent proposé un forfait pour 10 visites au domicile parental avant et après la naissance, comprenant aussi, suivant les doulas, des prêts de livres, une aide pratique, une disponibilité téléphonique, une aide postnatale, etc.

Le prix va de 350 à 750 € environ, selon l'accompagnement proposé (prénatal, postnatal ou les deux), la fréquence des visites, et les plages horaires de disponibilité téléphonique. Pour une présence à l'accouchement, le tarif augmente.

Doula, c'est un métier ancestral !

Mais… mais paradoxalement, c'est aussi un métier émergent, dans notre occident moderne. C'est un métier qui revient car nous avons perdu beaucoup avec « le progrès », le travail des femmes, l'éclatement géographique : la famille et amies ne sont plus disponibles pour constituer un cercle de confiance autour de la femme et lui permettre de vivre sa grossesse / son accouchement / sa toute nouvelle vie avec bébé sereinement.

La doula viendra reprendre ce rôle quand la femme n'aura pas d'autres possibilités avec ses proches.

A ce sujet, voici un extrait magnifique d'un texte de Karine la sage-femme (voir son site) sur la place de la Doula à notre époque :

Plus que jamais dans l’histoire de l’humanité, les femmes qui deviennent mères ont besoin des doulas, et ce, en partie parce que nos sociétés modernes individualistes ont perdu la force de leurs communautés. Avant, on avait nos mères, nos soeurs, nos voisines, nos amies. Les femmes s’aidaient, elles se supportaient, elles s’accompagnaient et se guidaient à travers les étapes de la vie. Mais de nos jours les femmes avancent seules, à tâtons, comme elles peuvent et du mieux qu’elles peuvent. C’est d’une tristesse.
Oh bien sûr il y en a encore des femmes chanceuses qui ont leur réseau pour les aider, et quelle chance elles ont ces femmes ! Mais le fait est qu’elles sont de plus en plus rares les communautés unies, je le vois bien dans mon quotidien de femme et sage-femme.
Loin de moi l’idée d’être fataliste, mais le fait est bel et bien là, la majorité des humains de l’ère moderne sont incroyablement seuls quand ils arrivent devant les grandes étapes de la vie. Les femmes enceintes et les jeunes familles sont souvent isolées, avec, comme seules ressources, quelques groupes Facebook et des blogues à leur image, si elles en trouvent. Bref, faute d’avoir un village, elles ont une communauté virtuelle!
Ce n’est pas parce qu’on a admis les pères dans les salles d’accouchement que les femmes ont cessé d’avoir besoin du sisterhood. C’est demander beaucoup aux hommes que de s’attendre à ce qu’ils jouent le rôle de la mère, de la soeur et de l’amie.
Bref, plus que jamais dans l’histoire de l’humanité le monde a besoin des doulas.

(Le texte complet est à lire par ici).

Les avantages de l'accompagnement...


Étude prospective randomisée menée par le département de pédiatrie de l'Université Case Western Reserve de Cleveland, Ohio,

États-Unis [archive].

Les controverses…

Il y a quelques années, les ordres professionnels de santé se sont prononcées en défaveur des doulas...

Une peur que la doula empiète sur leur territoire ? Peur des accidents, de l'exercice illégal de la médecine ?

Pour être sûrs de choisir une doula avec une belle éthique, et qui a bien compris son rôle et sa place, il existe des listes de doulas ayant signé une « charte ».

L'association Doulas de France, par exemple, précise bien dans sa charte :

« Notre accompagnement est complémentaire de celui de la sage-femme ou du médecin et ne remplace en aucun cas le suivi médical de la mère pendant sa grossesse et l’accouchement. Nous ne sommes pas des thérapeutes et nous ne pratiquons aucun acte médical. Nous ne dispensons pas de consultation ni examen ou avis médical d’aucune sorte. Les doulas n’ont aucune compétence pour établir un suivi médical de grossesse ou pratiquer un accouchement.
Nous ne pouvons pas accompagner les mères, les couples qui n’ont pas mis en place un suivi médical par une sage-femme ou par un médecin.
Nous ne pouvons pas être présente pendant le travail et l’accouchement sans qu’une sage-femme ou un médecin soit présent. »

A chaque femme sa doula...

A chaque femme sa doula…

Si la super doula de ta copine Virginie ne te convainc pas, n'hésite pas à chercher LA doula qui TE correspondra !

Et oui, comme dans tous rapports humains, ça peut passer au top comme être… un flop !

Ici tu pourras déjà te faire une opinion et sûrement trouver la partenaire grossesse qu'il te faut.

Avez-vous déjà pensé à demander l'accompagnement d'une doula ? N'hésitez pas à nous faire part de vos expériences !

Merci à Ju d'AMICOM Créa pour cet article informatif !

Laisser un commentaire

* Nom :
* Email : (Not Published)
   Site : (Site url withhttp://)
* Commentaire
Taper le code :