{GUIDES COUCHES LAVABLES} Le b.a.-ba des couches lavables

{GUIDES COUCHES LAVABLES} Le b.a.-ba des couches lavables

OK, vous avez pris la décision d'adopter les couches lavables pour votre enfant...

Sauf...

C'est compliqué les couches lavables, n'est-ce pas ?

Ne vous inquiétez pas, voici quelques explications simples pour vous mettre sur la bonne voie !

(Psst... toujours pas convaincus mais simplement curieux ? Lisez notre dernier article qui vous fera peut-être sauter le pas !)


Elles sont comment, les couches lavables ?

Pour faire simple, dans les couches lavables vous avez besoin de 2 choses : une partie absorbante et une partie imperméable.

Ensuite, vous avez des couches tout-en-un (TE1) ou TE1 à poche où ces 2 parties sont réunies dans une seule couche à laver après chaque usage. Celles-ci ressemblent plus aux couches jetables en forme et en utilisation.



Vous avez également les couches tout-en-deux (TE2), où vous avez une culotte imperméable à laquelle vous ajoutez un insert ou lange absorbant. Cela vous donne la possibilité d'essuyer la culotte et de la réutiliser plusieurs fois - vous utilisez donc moins de culottes que d'inserts.


En plus des inserts / langes à plier, vous avez également des couches classiques, qui ressemblent aux TE1 (et donc aux couches jetables), mais qui nécessitent une culotte imperméable par-dessus (ne l'oubliez pas sinon les vêtements seront vite trempés ! ;)). Celles-ci sont particulièrement utiles en tant que couches de nuit.



Il existe également les TE3, que nous n'avons pas actuellement sur le site, qui ressemblent fortement aux TE2 et qui peuvent également accueillir des inserts jetables (ce dernier système s'appelle parfois "hybride").

Quelles matières ?

La partie absorbante des couches lavables existent en plusieurs matières, naturelles ou synthétiques, chacun ayant ses avantages et ses inconvénients.

- Coton, ou coton biologique (ex : les langes Bummis, langes Miosoft de Bambino Mio, couche classique Little Lamb).

- Bambou (ex : couche classique Little Lamb).

- Microfibre (utilisé souvent dans les TE1).

- Chanvre

- Tencel

Quant aux culottes, le plus souvent, celles-ci sont enduites au PUL (polyuréthane laminé) pour sa qualité d'étanchéité, mais cette partie se trouve à l'intérieur de la culotte (sous l'insert) et donc ne rentre pas en contact avec les fesses du bébé. Il existe également des culottes en laine qui doivent être lanolisées pour les rendent imperméables.

Ensuite, vous avez les accessoires...


Voiles de protection : lavables (en polaire) et jetables (en fécule de maïs, papier, bambou). Ceux-ci vous permettent de gérer plus facilement les selles et de protéger vos couches des tâches. Vous pouvez choisir entre les deux options selon vos envies et / ou selon l'utilisation (voiles lavables à la maison et voiles jetables à l’extérieur par exemple). On peut également utiliser les deux en même temps (voile jetable par-dessus).

Boosters : pour augmenter l'absorption des couches, notamment quand bébé grandit, pendant les siestes, la nuit ou les longs trajets en voiture. S'ajoutent très facilement dans les TE2 ou les TE1 "à poche".

- Un seau ou sac de stockage pour stocker vos couches sales avant de les laver. Éventuellement des filets de lavage à mettre dans votre seau.

- Éventuellement des produits de lessive spécialement prévus pour laver les couches lavables ainsi que des produits "anti-odeurs" à utiliser dans votre seau de stockage si besoin.

- Un sac de stockage "d'appoint" à utiliser quand vous sortez de la maison, ou à fournir à votre assistante maternelle / crèche.

- Des lingettes lavables (si vous lavez les couches, autant laver les lingettes avec ! ;)).

Quelle taille choisir ?

Vous trouverez des couches lavables dites "taille unique", c'est-à-dire, elles conviennent aux bébés "dès la naissance jusqu'à la propreté". Elles sont équipées de pressions sur le devant de la couche qui vous permettent d'agrandir la couche au fur à à mesure (les couche Pop-In et Miosolo en sont des exemples).

Vous avez également des couches multi-tailles qui conviennent à une fourchette spécifique, donnée le plus souvent en poids. Avec ces couches-là, il faudrait prévenir plusieurs tailles si vous souhaitez utiliser les couches de la naissance jusqu'à la propreté. C'est le cas pour les couches classiques et les culottes notamment.

Il existe aussi des couches spéciales nouveaux-nés qui sont idéales pour les parents souhaitant démarrer l'aventure couches lavables dès le retour à la maison, ou pourquoi pas à la maternité même ?

Scratch ou pressions ?

Certaines couches et culottes se ferment à l'aide des scratchs, d'autres des pressions. Chaque utilisateur a sa préférence personnelle, en sachant que les scratchs permettent un ajustement plus précis et ressemblent plus aux couches jetables (pratique donc pour les grand-parents et les nounous ;)) MAIS sont facile à défaire par un bambin (petite astuce : mettez la couche à l'envers si c'est le cas !).

Combien de couches faut-il prévoir au départ ?

C'est difficile de donner des chiffres ; tout va dépendre de l'âge de l'enfant, le type de couches utilisées, la fréquence des lessives et vos capacités de stockage / séchage. Voici une estimation pour un bébé de moins de 6 mois :

6-8 couches par jour + une lessive tous les 2 jours + possibilité de sécher les couches en une journée = 18-24 couches en tout.

Supposons que vous débutiez la semaine avec 18-24 couches propres.

Lundi, vous utilisez 6-8 couches.

Mardi, vous avez 6-8 couches sales à stocker et vous utilisez encore 6-8 couches.

Mercredi, vous mettez une lessive (de 12-16 couches) et vous utilisez encore 6-8 couches pendant la journée.

Jeudi, vous avez 12-16 couches propres et sèches et 6-8 couches en stockage.

Vendredi, vous mettez une lessive de 16 couches et ainsi de suite ...

Ceci est l'exemple d'un enfant en couches lavables à "plein temps" en utilisant des couches TE1. Rien ne vous empêche de commencer avec moins de couches et d'alterner avec des couches jetables le temps de tester les différents modèles et de savoir combien de couches il vous faut réellement...

N'oubliez pas qu'avec des couches TE2, vous avez besoin d'un lange propre à chaque change, mais vous pouvez réutiliser la culotte plusieurs fois.

Au fur et à mesure, vous pouvez ajouter des couches à votre "stock" afin de faire moins de lessives par semaine (selon la capacité de votre machine à laver bien sûr !).

Quelles couches choisir ?

Si on peut donner un conseil, c'est de TESTER chaque marque et chaque système avant d'investir dans un "kit complet". Avec les couches lavables, il faut savoir qu'une couche ne va pas convenir à tous les bébés. Chaque bébé a sa morphologie et va faire des pipis plus ou moins abondants. Nous vous conseillons donc de démarrer lentement et ajouter des couches au fur et à mesure pour trouver les systèmes et les marques qui vous plaisent le plus.

Lisez notre guide pour en savoir plus.

Pourquoi utiliser des couches lavables ?

Notre partenaire La Fille des Saisons explique ses raisons plus en détail dans son article, mais voici un petit topo des avantages des couches lavables.

1/ C'est plus écologique, moins de couches jetables (qui mettent TRÈS longtemps à disparaître une fois jetées). Oui, on utilise de l'énergie et de l'eau pour les laver, mais le bilan reste plus positif pour l'environnement que les couches jetables - un article sur le sujet est à venir !

Zéro Déchet

2/ C'est plus économique sur le long terme, surtout en sachant que vous pouvez utiliser les couches pour plusieurs enfants et / ou les revendre très facilement.

3/ C'est meilleur pour les fesses de bébé - souvent vous verrez moins d'érythèmes fessiers, et avec les matières naturelles vous avez l'assurance que vous ne mettez pas de produits potentiellement nocifs près des parties génitales de l'enfant.

4/ C'est, honnêtement, plus agréable : vous n'aurez plus besoin de jeter des couches à la poubelle, vous n'avez pas l'odeur de plastique (et c'est plus joli !).

5/ Certains enfants vont apprendre la propreté plus tôt car ils se rendent compte plus facilement qu'ils ont mouillé la couche - ce n'est pas garanti par contre !

Ensuite, il faut savoir :

1/ C'est représente du travail en plus : il faut laver et assembler les couches. Il faut faire une machine de plus tous les 2 ou 3 jours et sécher vos couches (soit en sèche-linge ou à l'air libre, on regardera l'entretien des couches plus en détail dans un prochain article).

2/ Il faut de la place pour stocker les couches - un tiroir, étagère, panier etc.

3/ Il faut être à l'aise avec le pipi et le caca, vous allez avoir les mains un peu plus "dedans" avec les couches lavables, il faut l'avouer. Mais en tant que parent, ceci est inévitable, couches jetables ou lavables ;)

4/ C'est un investissement au départ, mais vous allez faire des économies sur le long terme, et vous pouvez également les revendre.

5/ Il faut changer bébé plus régulièrement - mais il faut savoir qu'en couche jetable, on a tendance à laisser bébé trop longtemps sans le changer, qui pourrait provoquer des érythèmes fessiers et éventuellement gêner l'enfant. Au lieu de penser qu'il faut changer bébé plus régulièrement en couches lavables, il faut peut-être considérer que nous ne changeons pas bébé assez régulièrement en couches jetables ;) !

6/ C'est moins pratique, surtout pour les vacances et pour aller chez la nounou, à la crèche... Ensuite, les différents modèles sont plus ou moins "pratiques" pour ces moments-là, et vous pouvez toujours utiliser les couches jetables ponctuellement. En faisant comme ceci, c'est toujours possible de faire des économies et réduire vos déchets.


Nous espérons que ce petit guide vous donne une idée de ce qu'impliquent les couches lavables ! Ne ratez pas ensuite nos prochains guides à venir qui vous aidera à bien choisir vos couches lavables et les entretenir comme il faut !

Comme d'habitude, à vos claviers si vous avez des questions, remarques, suggestions... contact@happyhippybaby.com ou par Facebook.

Laisser un commentaire

* Nom :
* Email : (Not Published)
   Site : (Site url withhttp://)
* Commentaire
Taper le code :